mercredi 28 décembre 2016

Ça suffit!



« … J’avais profité du silence revenu dans le petit appart pour m’asseoir tranquille et laissé s’envoler mes pensées sous une nuitée d’étoiles. 
 
Sans focaliser sur aucune en particulier, je les laissais passer, prendre leur envol. Juste de les sentir couler de mon rationnel vers mon émotif. De mon émotif vers le rationnel. 


J’étais et ça me suffisait.


Plutôt que de ressasser pendant plusieurs heures d’affilée, comme à mon habitude, je choisis le grand lit qui n’attendait plus que moi. Ce lit qui m’envelopperait dans une nuée de rêves tous autant prometteurs, qu’enchanteurs, que déstabilisateurs, qu’ensorceleurs…


Je rêverais et ça me suffirait…


Je profitai d’une apnée de nuit pour me lever et observer l’étrange lueur qui filtrait par le voilage tiré. Les phares allumés d’une voiture. Sans même regarder où j’en étais rendue dans le déroulement de la phase nocturne, je retrouvai mon nid. Pensant que je replongerais dans le rêve inachevé.


J’espérais et ça me suffisait…


Le lendemain vint trop vite. 
Namaste! 
Hop! Saut de l’Ange-en-bas-du-lit! 
Douche, leggings et petit déj…


Mercredi se déroula d’heure en heure et…


… Ça m’a suffit… »

Aucun commentaire:

Lien entre insomnie et Leclerc

L’épisode ne date pas d’hier. Plutôt, d’avant-hier. La chaleur m’écrasait et me maintenait captive, collée aux draps froissés. Les voila...