Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages du octobre, 2012

Revenir à la normale…

C’était un 4 octobre…

Y’avait eu en ce 3 octobre…

«… tant de quiétude, tant de paix dans le tableau bucolique s’offrant à mes yeux : ciel bleu, eaux calmes, arbres de feu, verdure qui perdure. J’en demeurai quelques instants pantoise, suspendue à l’espoir ténu que le Bonheur, faisant fi du Temps, se cachait derrière ces murs de pierres polies. Je me tenais immobile devant ce refuge pour mémoires en fugue, monastère dans lequel Papa Fitzsou avait, sans trop le choisir, élu domicile. 
Je venais de passer les heures précédentes avec lui…  Il avait eu la forme aiguisée des bons jours, suivant la conversation philosophiquement en me répétant après que je lui eusse partagé quelques craintes existentielles, que « se tromper n’était pas échouer… » Et derrière son sérieux, il y avait du rire dans ses yeux… « Merci Papa… »  Il était maintenant temps pour Moi d’aller voir ce qui m’attendait un peu plus loin... J’ai enfilé la route comme on glisse un bout de fil dans le chas d’une aiguille, c’est-à-dire droit devant. Chemin faisant, suivant les ondo…

Il était encore une fois…

Il était une fois, un premier octobre…

La lune était presque toute ronde et inondait de sa lumière intemporelle les prés dans lesquels baignait la petite maison bleue à deux étages de ma Douceur ma Belle et de mon Sympathique Gendre. Je n’avais pas sommeil malgré qu’il m’ait fuie en pleine nuit de décalage horreur alors que je séjournais sagement chez une Bonne Fée, « ma » Bonne Fée à « Moi »…