Passer au contenu principal

Sully : 10/10



« … Hier, à l’agenda : 
 
-     apporter Petit Escape chez son docteur pour faire réparer l’embranchement du bloc moteur. 
« Une chance que je vous ai M. Jacques! »;

-    en profiter pour marcher très tôt jusque chez Papa Fitzsou et faire quelques activités inhabituelles avec lui (en fait… il était si somnolent qu’il a dormi tout le long sauf pour le Temps du repas);

-   rejoindre à la marche (pour compléter le mille…!), Bonne Amie Ghi pour une jasette à la P’tite Bouteille et en profiter pour faire vérifier, porte voisine, le billet de loterie du 24 décembre (aucun gain de ce côté Grand Frère mais encore merci car le geste vaut toujours beaucoup plus…);

-    sur le chemin du retour, ramasser quelques bons films pour meubler la soirée à venir;

-    reprendre Petit Escape en passant (heureusement, la facture du Docteur ne fut pas trop lourdej’aime bien aller à cet « hôpital »…); 

-    faire le plein pour être fin prête demain matin pour la virée à Vassan;

-   faire une marche avec l’Amie Lil après souper (bon… finalement… ce sont les films qui l’ont emporté mais ce n’est que partie remise…).

J’ai donc écouté deux films : « Embrasse-moi comme tu m’aimes », un québécois d’André Forcier que je quotte à 7/10 et « Sully », film basé sur une histoire vraie (j’adore… et tu aimerais sûrement Jeune Frérôt…), réalisé par Clint Eastwood, et mettant en vedette le beau (et talentueux) Tom Hanks.

À ce film j’ai donné, 10/10… »
« Et le gagnant est… », Amos, décembre 2016

Commentaires

Zoreilles a dit…
Merci pour l'appréciation des films, j'aime toujours avoir ton point de vue. Je prends bonne note!
Certain Zoreilles, que le fait que s'est fondé sur une histoire vraie et que ça parle d'aviation, a aidé pour le pointage!!! ;-0

Messages les plus consultés de ce blogue

Histoire fleurie

Après le rose, le blues : fracture d’ego!

Lettre dans l’au-delà