Passer au contenu principal

Ça sonne encore comme un défi!



« … Je ne pouvais laisser décembre se glisser en douce sous mes draps, sans entreprendre encore au moins une fois, un autre p’tit défi. 
 
Comme les séances de stretching tirent à leur fin (il ne reste qu’un cours), j’ai décidé d’embarquer dans cet énergique challenge qui poussera, je le souhaite ardemment, ma motivation dans ses derniers retranchements. Ainsi, hier, sous les forts louables conseils de ma Kiné Préférée Geo, j’ai complété mon inscription pour le Défi 100 milles

J’en avais entendu parler, en long et en large, par ma Jeune Sœur Chérie qui en est une fervente adepte (en passant JSC, je t’ai pris comme « marraine »… ;-)…)

Donc, hier soir, au retour du Ciné-Qualité (j’y ai visionné une très belle historie vécue, celle de Florence Foster Jenkins, une cantatrice sans réel talent mais avec beaucoup de cœur au ventre et de croyance en ce qu’elle aimait le plus au monde : la musique! J’ai ri là, vous pouvez pas savoir!...)… 
Euhhh… Méchante parenthèse!!!... 

J’écrivais donc… qu’au retour du Ciné-Qualité (… ben non…c’est une farce… je ne recommencerai pas à vous décrire le film!...), voilà que je me suis kilométrée un trajet pour ce Défi. Ce sera « short and sweet », histoire de ne pas brûler mon envie de bouger les jours où le Temps sera maussade.

Comme j’ai choisi le défi énergique qui me donne la possibilité de comptabiliser les moments où je bougerai comme une équivalence de « mille », le badminton, la muscu, le patinage et le stretching (pour ce qu’il en reste mais je compte conserver une séance hebdomadaire ou la transformer en séance de yoga…), j’espère y arriver assez facilement.

De plus, je vais probablement harceler le J-M à Bonne Amie Ghi, de me patenter une planche de glisse pour les jours de mauvais Temps. Mais chutttt… Il ne le sait pas encore!

J’en ai même profité pour aviser Jeune Frérot, qu’il serait fort possible que j’aille « emprunter » de Temps en Temps, son Flynn le Temps d’un mille.

Et devinez quoi? J’ai déjà mesuré le trajet!... » 
« Amenez-en des milles! », Amos, décembre 2016

Commentaires

Le factotum a dit…
J'aime bien votre parenthèse.
"Je l'ai fait".
Bonne journée!
Sylvie Dénommé a dit…
Merci M. Le Factotum! Vous dites que vous l'avez fait vous aussi? Vous vous êtes inscrit ou si c'est à cause de votre badminton 2-3 fois semaine?
Bonne journée à vous aussi!
Le factotum a dit…
Dans le film, comme le disait si bien madame Jenkins.
Ahhh... je comprends!!!... ;-)

Messages les plus consultés de ce blogue

Histoire fleurie

Après le rose, le blues : fracture d’ego!

Lettre dans l’au-delà