Passer au contenu principal

Belle et insouciante jeunesse!

« … Ce jour-là, dès que sa voix s’était élevée pure et assurée, par-delà le chœur de la cathédrale, j’avais pris ma décision. Cette jeune chanteuse qui  présenterait un spectacle pour ramasser des fonds pour financer son premier album, et bien… je serais du nombre qui irait l’encourager au sous-sol de la petite église de St-Mathieu-d’Harricana! 
 
Et c’est avec l’Amie Tweety que j’irais! (c’est même elle qui s’est occupée de l’achat des billets!…
Vendredi soir, dix-neuf heures trente. La salle est pleine. On refuse du monde. Question d’assurances. Ça jase. Je revois des figures connues, reconnues. Placés à l’avant, devant nous, les enfants de l'Artiste, et ceux d’un couple d’amis. Tout ce beau monde est assis directement par terre. Par choix. Et les pieds se balancent de gauche à droite, en des semblants de pantins désarticulés.
Les mots sont lancés. Chantés. Clamés. Poésie du moment, odes à l’Abitibi. Aisance sur scène. Assurance d'une ménestrelle
Beauté par tant de simplicité.
...Y’a aussi l’Allemand qui fait parti du party. Lui, il était en visite à Montréal. Ami-de-l’Ami-de-l’Artiste, il s’est fait embarqué dans une traversée de Parc. Et le voilà sur scène, à scier de son archet, les notes magiques de son égoïne. Frissonnant… 
Presque extatique…
Véronique Trudel. Retenez son nom. Elle compose. Elle joue. Elle récite. Elle s’inspire de Jorane*, d’Alanis Morissette. 
Ouais!… 

Pureté… Aisance… Simplicité… Talent… 
Cette voix, quelle voix!…
« Bravo Véronique! Tu t’en es super bien tirée. 
Telle que tu es. 
Telle que les gens te connaissent… 
T’aiment… »
*Une sorcière comme les autres… 8 :27 minutes, a cappella s’il vous plaît!!!... RÉUSSI HAUT LA NOTE!
« Douceur Abitibienne », St-Mathieu d’Harricana, janvier 2017

Commentaires

Zoreilles a dit…
Wow, je te devrai cette découverte, Véronique Trudel. Je viens d'entendre et de voir, grâce à cette vidéo tournée par MÉDIAT au FRIMAT en 2016 une performance de l'artiste. Une belle voix, elle joue très bien de la guitare, elle a une magnifique présence et elle est très jolie en plus.

Je retiens son nom!
Fitzsou a dit…
En plus... elle est agente de développement à la municipalité de ??? St-Mathieu, eh oui!
Je pensais bien que tu la connaissais parce qu'elle a souvent fait parti des shows de La Motte.
Tant mieux si c'est une découverte pour toi! Je me dis que mon blogue sert un peu à ça, partager des trucs, jaser spectacles et films à-travers mon quotidien!
Zoreilles a dit…
Non, je ne la connaissais pas mais grâce à ton blogue, je ne l'oublierai plus jamais. Je suis allée quelques années au show de La Motte mais hélas, je le manque depuis plusieurs années. C'est tu de valeur que je ne puisse pas conduire le soir...

Le factotum a dit…
C'est une excellente prof de yoga. Très appréciée.
Zoreilles, si jamais tu veux y assister en 2017, je t'offre une place où coucher! En plusssse, on ira ensemble! Penses-y!
M. Le Factotum, vos connaissances m'étonneront toujours! Je savais qu'elle en faisait, pas qu'elle était professeur!
Ça doit être ça, le charisme qui se dégage d'elle!

Messages les plus consultés de ce blogue

Comment vous dire?...

« … Ce matin, plusieurs choses vous seront livrées dans un « coq-à-l’âne-en-règle » qui me sied si bien…  Tout d’abord, la P’tite maison... Et bien, on oublie ça.  « L’offre a été refusée sans invitation. » que m’a dit le courtier. Ben tant pis! C’est que la Vie a d’autres plans pour moi! Ailleurs et bien meilleurs! ( et j’ai bien hâte de découvrir lesquels!!!... ) Donc « dossier « P’tite maison » : clos! Point suivant… Je me suis fait contaminer par une multitude de virus et des « spy-je-ne-sais-quoi ». En fait… pas moi, mais Petit Portable! Je pense sérieusement à changer mon adresse courriel sous la recommandation du meilleur Docteur-en-médecine-de-Portable que je connaisse.  Je vous contacterai personnellement quand j’aurai maîtrisé la plate-forme « g-mail »… Ce point est reporté à une prochaine « rencontre »… Finalement, devinez quoi? Eh oui! Je m’absenterai de ce blogue pour la semaine à venir. Festival internationale du cinéma en

On jase là…

« … Hier matin, sidérée devant l’étincelant soleil, je n’eus plus qu’une idée en tête : me rendre au SylÉmi pour prendre de ses nouvelles!  Profitant du passage en région de mon Ami Granbyen, je lui lançai l’invitation, laquelle il accepta sans hésitation. C’est ainsi que tôt en après-midi, la route 109 nord mit la table pour notre conversation qui se fit sans arrêt jusqu’au troisième pont de la 804. Vous me suivez?... Sur place, la fraîcheur automnale força nos actions. Après une courte déambulation aux alentours histoire de saluer le ruisseau et la brune Harricana, on vidangea le baril d’eau de pluie et on débarrassa les galeries de leurs feuilles mortes.  Jasant les yeux levés vers Galarneau, le Temps passa aussi vite qu’un vent d’octobre. Sonna très rapidement le retour. Dommage! J'avais oublié ( pour une rare fois ) l’appareil photo. C’est ainsi que ce matin, je racontais à Ernest ( je l’ai baptisé ce matin, à défaut de me souvenir si je

Je te dis adieu

Notre rencontre avait été fortuite. Toi isolé; moi réceptive. Tu m’étais apparu, sobrement coloré de cette indéfinissable teinte pâlotte. Un bref coup d’œil et j’étais tombée sous le charme. Sous ton charme .   Ensemble nous avons peaufiné nos vécus. Honnêtement, sans faux ramages. Nous avons fait des plans. Les avons rendus à terme. Nous avons rêvé; échafaudé nos échauffourées. Sans être toujours d’accord sur les routes à suivre, jusque-là, nous avions réussi.  Mais, comme toute bonne chose à une fin… Elle est justement venue de façon inhabituelle et très abruptement. Cette fin. Partagée entre l’incompréhension, la colère et la tristesse, pour aboutir irrémédiablement, dans l’acceptation de tous ces instants sur lesquels nous n’avons aucun contrôle, j’ai abdiqué. Te laisser partir. Te laisser sortir de ma Vie, toi avec qui je faisais curieuse union depuis plus de dix années… Le Temps a passé. L’usure de notre relation s’est insidieusement infiltrée dans nos paroi