lundi 26 décembre 2016

Arrivées dans l’ordre, départs dans le désordre



« … Charlie qu'il s’appelait, cet homme au visage débonnaire, toujours souriant, au cœur vaillant. Cet oncle de Val d’Or que l’on a connu plus que tous les autres, vu sa proximité, et de lieu et d’âge avec Papa Fitzsou.
 
De cette grande famille de 16 enfants, n’en restent plus que 9. La 2e, le 3e, la 7e, la 8e, le 12e, le 13e, les 14&15e et la 16e
Ça, c’est si je n’ai pas mélangé les naissances! Je corrigerai au besoin...


Le 17 décembre, je me suis rendue à l’au-revoir abitibien préparé pour Lui. Un dernier hommage, de tendres adieux de la part de sa grande et si belle famille. Aujourd’hui, c’est dans les Laurentides qu’on jasera de l’Homme qu’il a été. J’avais décidé que je ne prendrais pas la route…


À la rencontre de la mi-décembre, j’ai embrassé Cousins-Cousines de mon jeune Temps, réalisant que les années s’étaient faufilées de part et d’autre de nos Vies respectives.


« Tu as 65 ans? Non mais c’est pas vrai! Tu sembles tellement jeune!… » ai-je dit à mon Cousin Jad que je n’avais pas vu depuis quelques années.


Quand je pense que moi-même j’entame déjà, un jour à la fois, une nouvelle dizaine de Vie…


Comme si nos cœurs d’enfants eux, oubliaient de vieillir… »

« Cœurs d’enfant », La Motte, 24 décembre 2016

Aucun commentaire:

Histoire fleurie

Une journée s’annonçant d’un gris attristant, motiva la finalisation de ce billet, depuis longtemps semé en feuille. Ça va comme suit....