mercredi 14 décembre 2016

Vœu, vœu, envole-toi…



« … J’adore ce moment de l’année. Celui où, prenant sagement place à la table de la salle à manger, je sélectionne sur mon i-pod-nano-rose-fluo, la liste de lecture « Noël doux »… 
 
J’agrippe le stylo en bois de rose, offert il y a fort longtemps, par ma Bonne Chum Gaa de Rouyn-Noranda. Je lève les yeux au plafond un court instant, cherchant l’inspiration. Puis je trace à l’encre bleue, les premières lettres des mots d’amitiés et de douces pensées qui traverseront les cieux québécois (et canadiens!) d’est en ouest.

Thé à portée de main, liste des adresses et surligneur au garde-à-vous, je donne Vie une à une, aux messagères qui auront pour mission d’égayer un petit moment de journée d'une autre maisonnée. Comme sait si bien le faire, un rayon de soleil glissé entre les voilages...

Année après année, la liste bouge. Elle vit. Elle se métamorphose au gré de mes déambulations erratiques ou stratégiques. Elle regroupe une grande partie des membres de ma famille. Les amis. Ceux que je sais pertinemment bien que je ne rencontrerai pas sur la 1ère Avenue pour leur souhaiter… mes meilleurs vœux!

Cette année, 49 auront quitté mon port d’attache. Certaines se sont déjà posées. Je le sais... 

J’affectionne énormément cette belle tradition! Comme un clin d’œil fait à l’ancien Temps, pour lui faire savoir qu’il n’est pas si dépassé… 

… Qu’encore aujourd’hui, y’a moyen de faire grand avec petit!... »
« Vœu-vœu, envole-toi », Amos, décembre 2016

4 commentaires:

Zoreilles a dit...

Ah que ça ressemble à chez nous, ça... Je reconnais des éléments pareils sur nos tables, comme quoi on carbure aux mêmes petites joies en cette période de l'année.

J'ai reçu la tienne, je peux te dire qu'elle a fait l'effet escompté, hihihi!

Quel bonheur!

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Tant mieux si la carte a joué son rôle haut la main Zoreilles!
Ma Bonne Amie Ghi partageait un article de Stéphane Laporte hier sur le sujet (article paru il y a quelques années je crois).
Nous ne sommes pas les seules à perpétuer la tradition!

Le factotum a dit...

Puis-je vous faire mes voeux de vive voix. Ainsi je pourrai obtenir un câlin.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Sans problème M. Le Factotum... dès que l'occasion se présente! ;-)

Et si je vous jasais ça?

Elles mirent plus de seize heures pour rouler les 1400 kilomètres séparant Amos d’Alma. Alma d’Amos. Entre les deux, elles avaient péd...