Passer au contenu principal

Le Temps des adieux



Mystique réflexion ce matin. Sur l’art de vivre les adieux ou les façons de. Évidence : toutes revêtent voiles d’émotions nimbés de couleurs différentes. Ainsi…
 
Il y a les séparations déchirantes, estampillées par des sentiments dénués de réciprocité, que l’on vit en silence, cloîtré dans un mutisme équivoque…

Il y a les séparations qui s’étiolent sur du long terme, les inévitables dont on ignore tout du quand et du comment… 

Il y a évidemment, les subites, les inattendues. Celles conséquentes des hasards de la Vie… Celles qui soustraient à jamais de nos yeux, les Amis…

Il y a les séparations avec lesquelles on cohabite longtemps. Presque à Vie. Celles qu’on hésite à affronter. Celles que l’on ne veut oublier… Qu’on ne peut…

Finalement, il y a les séparations rassurantes, celles qu’on laisse aller librement, au détour d’une dernière page parce qu’on sait déjà, que ça ne s'arrêtera pas là…

Comme ça que je me sens ce matin, refermant la quatrième de couverture du roman de Claire Meilleur, « La tache de naissance », publié sur Les Éditions de la Paix.

Une auteure avec qui j’ai eu la chance de partager un week-end d’atelier d’écriture en août 2016, sous les mots inspirés de Claude Lebrun.

Sa plume soulève les miennes! Comme j’ai aimé ce roman, le retrouvant avec bonheur dès que mon horaire-de-Vie-de-Retraitée m’en laissait l’occasion. 

Et, comme j’ai osé (!) la contacter via FB, j’attendrai maintenant impatiemment, la suite!

Commentaires

Impossible de trouver cet ouvrage en France, ni à la Fnac,ni sur Priceminister ou Amazon. Si cela ne vous dérange pas outre mesure, je vais vous charger de mission de m'en procurer un exemplaire contre remboursement.
Merci d'avance.
Anonyme a dit…
Avec grand plaisir M. Sobieraj. Je m'occupe de ça ce week-en.
Zoreilles a dit…
« Sa plume soulève les miennes » comme c'est joli... Je suis certaine qu'elle te répondra!
C'est déjà fait Zoreilles. Nous sommes en contact via FB et le courriel de M. François est même déjà entre ses mains pour l'organisation de l'envoi du bouquin jusqu'en France...
Zoreilles a dit…
Toi, tu opères!
Anonyme a dit…
;-)

Messages les plus consultés de ce blogue

Quand la peur nous fait avancer

Derniers mots

Je te dis adieu