Passer au contenu principal

À une seconde du Destin


Vous est-il déjà arrivé de vouloir faire quelque chose hors de vos habitudes et d’hésiter à la toute dernière seconde au cas où cela viendrait modifier votre Destin? 
 
Vous est-il déjà arrivé de vous demander à quoi pensent les gens la seconde qui précède une catastrophe? Comme ceux restés prisonniers sous le pont piétonnier qui s’est effondré à Miami… Ou à quoi pensait le petit Ariel quand il s’est retourné à deux reprises alors qu’il circulait près de chez-lui? Vers quoi? Vers qui?

Être au mauvais endroit au mauvais moment. Le Destin. Notre Destin.

À deux reprises cette semaine, j’ai croisé des personnes avec qui j’ai engagé spontanément la conversation sur un ton joyeux, pour apprendre qu’ils venaient de perdre un être cher. Destin…

Ce jour, ça fait 3 ans que mon Méo est parti vers d’autres cieux. Et il y a 1 an, je partais en road trip vers la Floride. Le même jour je faisais la connaissance de l’Ami Nib. Destin…

Ce pm revenant de jouer au badminton, je venais de faire le U-turn habituel, coupant ainsi le boulevard pour rentrer chez-moi quand un jeune homme, debout devant l’immeuble voisin du mien, sac de plastique blanc en main, me fait signe d’arrêter. Dest

Je baisse la vitre. Il me demande un « lift ». Je lui réponds que je suis arrivée chez-moi. Il hésite à peine quelques secondes puis me demande si je peux l’amener au Petro-Canada à quelques rues de là. 
« Je suis en retard. » qu’il me dit.

Croyant avoir affaire à un jeune s’en allant travailler, je le fais monter. (en 43 ans de conduite automobile, c’était la première fois que j’embarquais un inconnu). Dès qu’il ferme la portière, je réalise qu’il est intoxiqué. Une forte odeur d’alcool envahit l’habitacle en un rien de Temps. Trop tard pour reculer. Je pars…

Je lui demande son nom, ce qu’il fait. Il me dit être natif de Berry (petit village voisin) et être musicien. Je fais des liens avec des gens ayant le même nom de famille. On jase, tout se passe bien même si dans ma tête… Destin…

Je l’amène à bon port. Après m’avoir remerciée et gratifiée d’un bec-sur-la-joue, il me dit :

« R’faites pu jamais ça M’Dame! C’est dangereux. Y’a des crottés partout! »

OMG! J’ai eu peur. Une seconde. Destin… Comme il semblait vouloir prolonger la conversation, je l’ai regardé droit dans les yeux et je lui ai dit :

« Ok! Débarque maintenant! »

« Oui-oui M’Dame! Je vous obéis! Merci encore! » 

« Ça m’a fait plaisir! » que je lui lance.

… Le pire? C’est que je disais vrai!...
Addenda : revenant du spectacle de l’Ensemble Allegro en soirée, je pensais au Jeune Homme… Peut-être que dans le fond il avait besoin de jaser… Sans m’expliquer pourquoi, ça m’attristait… Je me demandais… Que lui réserve son Destin?…

Commentaires

Zoreilles a dit…
Tu m'as fait peur, toi. Je vais dire comme ce jeune homme : « Ne fais plus jamais ça! »
Genre de décision qui s'est prise sans réfléchir plus avant...
Spontanéité qui ne joue pas toujours en ma faveur Zoreilles...

Messages les plus consultés de ce blogue

Histoire fleurie

Après le rose, le blues : fracture d’ego!

Lettre dans l’au-delà