Passer au contenu principal

Lueur d’espoir



« … J’ai levé les yeux du clavier juste à Temps pour apercevoir par la porte-fenêtre donnant sur l'immense (!) patio, l’enflammé du ciel engendré par un soleil sortant de sa neurasthénie. 
 
Pur instant de magie!

J’ai poussé la porte qui sembla rouler sur une tonne de misère noire. Comme si elle me soufflait en catimini, que l’hiver serait long, blanc et... finalement, provisoire. 
Soupçon d’espoir.

Avec l’éclatement se déroulant sous mes yeux, facile à croire!

Je tentai quelques captures fantaisistes. Avec et sans fils. Tout en rationalisant que je n’avais pas le choix. De faire avec. De vivre avec. Ils sont pendus partout, en un ordre parfaitement désordonné. Ils m’entourent comme des serpents qu’on aurait étirés au maximum. 

Vaut mieux accepter leurs présences alambiquées.

Diversion alors que j’éprouvais de la difficulté à faire danser l’alphabet. Comme depuis deux jours. Rareté de mots, élucubrations déficientes. Spontanéité tarie par manque de…

De quoi au juste?... 

Énigme. Et puisque c’est comme ça, je vais prendre une pause. Le Temps de me blottir un peu chez une Bonne Fée, un peu dans le Vieux, chez l’Amie Jas. J’irai trainailler sur Papineau, à un vernissage de mosaïstes, dont fait partie l’Amie Sue.

Puis je me réfugierai chez Tante Mih. Ensemble on fera la fête, et on ira rire des sarcasmes mordants de Martin Matte.

Quoi encore?...

Rien d’autre. Après, la route me ramènera dans mon Abitibi natale, à peine quelques jours… 

… Juste avant que je ne reparte pour… »

Commentaires

Violonsyl a dit…
Bonne idée l'ange gardien,que cette escapade au sud. Ça chassera la grisaille de novembre,en attendant plus de neige,et les lumières de Noël. J'ai, moi-aussi besoin d'une distraction,d'un projet comme le tien ! Bonne route!
Merci Violonsyl... même si je lis ton commentaire à mon retour! En fait, j'ai passé de belles journées, mais le retour hier, s'est fait en bonne partie de noirceur avec lavage incessant du pare-brise.
Ça, je déteste!
Me reste un défi de route à relever et après, je me calme pour l'hiver!!!

Messages les plus consultés de ce blogue

Quand la peur nous fait avancer

Derniers mots

Je te dis adieu