lundi 13 novembre 2017

Énigme…



« … Je m’étais posée tôt matin sur ce jour endimanché de blanc. Après une nuit pleine de rêves éphémères ayant déjà sombrés dans les méandres de l’oubli, je resassais les quelques heures de la veille, partagées entre Amies. Je me disais que la Vie m’était douce. 
 
Un silencieux « merci » fusa…

Douillettement installée, je sirotais tranquillement mon café en écoutant d’une oreille distraite, les nouvelles qui bouleversaient le monde. À prendre ou à laisser. En arrière-pensée, je planais indécise, sur le comment j’occuperais les heures à venir, en ce jour de non-visite à Papa Fitzsou. Soudain du tréfonds de mon subconscient, une évidence. Il était Temps que je passe à l’action!

Sans savoir, je savais. Un projet depuis trop longtemps reporté. Depuis des lustres, noté sur un bout de papier. Vous savez, du genre « à faire si le Temps le permet! ». Ce serait aujourd’hui.

J’étais déjà engagée dans le processus de la roue de Prochaska. Le vendredi précédent, en pleine rage blanche automnale, j’avais trouvé tout ce qu’il me fallait pour passer à l’action. 
 
Je m’installai du mieux que je pus, transformant l’îlot de la cuisine en établi. Je laissai le neuf s’inspirer du vieux. Sortant à tour de rôle les quelques outils nécessaires, je mis l’énergie indispensable pour arriver à mes fins.
Avez-vous deviné de quoi il s’agit? 

Grand dévoilement du fin mot de l’histoire… demain !!! ... » 😉

4 commentaires:

Le factotum a dit...

Vous aurez sûrement besoin d'une scie circulaire.

Sylvie Dénommé a dit...

Hummm... je ne crois pas M. Le Factotum...
Patience, patience...

Zoreilles a dit...

De papier sablé?

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Non plus Zoreilles... J'aurais dû???... ;-)

Lettre dans l’au-delà

« Chers Parents,   … Ce sera la première et la dernière fois que je m’adresserai ainsi à vous deux. La raison est bien spéciale : ...