vendredi 17 novembre 2017

En ce vendredi 17, je souhaite…



« … Que la fin de l’automne et même que l’hiver entier, soit aussi doux et beau qu’il ne l’est ce matin…
 
Je souhaite… Que ma nouvelle carrière-de-patineuse-fantastique se poursuive avec la même aisance qu’elle le fut cette semaine…

Je souhaite… Que les routes soient suffisamment dégagées en fin de semaine, afin que je puisse faire une courte virée à Rouyn-Noranda chez ma Chum Gaa…

Je souhaite… Un joyeux anniversaire à l’Oncle Jacques, à qui j’offrirai mes vœux par téléphone puisqu’il n’a pas d’ordinateur… (pas rapport…)

Je souhaite… Que les Amis, invités à venir partager ce soir, un super-rôti-d’orignal-à-la-Fitzsou soient au rendez-vous… (Sup, Dem, Amm… vos absences sont motivées… Vous êtes d’avance, excusés… 😉)

Je souhaite… Que Papa Fitzsou soit en tip-top-shape lorsque je le verrai d’ici quelques minutes!...

Je souhaite… Que tous les mots que je trace depuis quelques jours, à l’encre de l’amitié, avec amour et affection, se posent sains et saufs, d’ici quelques semaines, aux quatre coins de la province et même du Canada…

Je souhaite… Euh, non! … Tout autre vœu devient de l’extra! Alors je me garde une petite gêne et je les garderai précieusement dans mon jardin secret… 

Je verrai bien si… »

4 commentaires:

Zoreilles a dit...

Déjà? T'as commencé déjà? Oulalalalalala, je suis en retard, moi!

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Nenon Zoreilles, c'est moi qui suis très à l'avance. Ma Bonne Chum Ghi, adepte de cette tradition, n'a pas commencé non plus ;-0

C'est que je quitte le pays le 8 décembre.
Cette année, le Temps m'a poussée hors de mon habituel état de procrastination...

Zoreilles a dit...

Vive les voyages alors et tu me rassures, je n'avais pas l'intention de commencer avant le 1er décembre...

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Un défi pour moi de rouler avec la neige, deux fois dans l'espace de 10 jours.
Des fois je me demande ce qui se passe entre mes deux "zoreilles"!!!! ;-)

Lettre dans l’au-delà

« Chers Parents,   … Ce sera la première et la dernière fois que je m’adresserai ainsi à vous deux. La raison est bien spéciale : ...