Passer au contenu principal

Ébauche...



… d’un projet que j’attendais sans l’attendre. Il m’a trouvée avant que moi, je ne le vois. Depuis ce jour, chaque pièce taillée se lie à une pensée. Une pensée vers la Personne à qui je le donnerai un jour, car je sais d’ores et déjà, que je ne le garderai pas. Non parce qu’il ne répondra pas à mes critères sévères de perfectionnisme; juste parce que ce sera ma façon de lui dire « je t’aime »…
 
Ma façon de lui dire « j’ai pensé à toi si souvent », « je pense à toi »… souvent, même… tout le temps

Mais toi, tu ne le sais « juste »… pas…

Peu importe qui tu es, ce que tu seras… T’en fais pas, ton jour viendra… et le mien suivra…



Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Les mots de Papa Fitzsou

Cher Papa

L’art de vieillir en bonté