dimanche 5 mai 2013

Derrière chez-moi il y a…



… une ruelle qui se prend pour une rivière; de la neige qui aurait dû fondre hier; des morceaux de bois pouvant devenir barrière…
 
Derrière chez-moi il y a…

… juste un peu plus loin, la toundra; des maisons ayant poussé en tas; un horizon aux nuages bas; des voisins que je ne connais pas… 

Derrière chez-moi il y a…

… des cœurs qui battent à l’unisson; des corneilles qui craillent leur chanson; des chiens qui pleurent leur abandon…

Derrière chez-moi il y a…

… de la boue salissant les bas; des enfants jouant dans tout ça mais jamais jamais je ne vois…

… pas même l’ombre d’un chat!...



4 commentaires:

matin d'automne a dit...

Trop cute...j'aime ton "rap"

Je suis une fan! Je suis accroc à ton écriture, à ton blog...

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Ton commentaire me fait venir les larmes aux yeux... sans savoir pourquoi...
Y'a des matins comme ça: comme un trop plein de "trop": aux nouvelles j'ai entendu parler d'une jeune de 17 ans ayant perdu la vie alors qu'elle était sagement assise dans une voiture, un homme de 54 ans a péri brûlé dans l'écrasement de son Cessna 185 à Mont-Laurier, un attentat en Syrie, des gens disparus sur la rivière Mistassini et un autre à St-Léon de "je-ne-sais-plus-où" dans la vallée de la Matépédia,
un corps qui flottait dans la rivière des Prairies et un obus trouvé sous une maison à Fermont... Après tout ça tes mots gentils, trop gentils, qui se posent comme un baume sur un début d'ennui de mon Abitibi, de mon Amos qui semble se noyer sous les crues de l'Harricana, comme à chaque année...
Bon, je vais les laisser sécher (les larmes...), me donner un coup de pied dans le derrière et aller dehors, mettre mon nez au soleil... Peut-être aurai-je le courage de me rendre jusqu'à la Marina, juste pour voir si je n'y trouverais pas une bonne nouvelle genre, les glaces parties annonçant vraiment le printemps...
À suivre...
(merci, merci, merci à toi d'être toujours là... Bon dimanche xoxoxo)

Le factotum a dit...

De belles rimes. Wow!
Verrons-nous bientôt des alexandrins.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Non M.Le Factotum, les alexandrins exigent la perfection. Je préfère ces va-et-vient poussés par l'instant présent...
Mais si vous en voulez, certaine qu'une petite recherche "gougueule" vous y conduira...
;-)

Cher Papa

Amos, 10 mai 2018   Cher Papa,  On dit que «  la Vie ne tient qu’à un fil  »… J’ajouterais que si on a le malheur de perdre un...