mardi 23 mai 2017

Tu sais ce qu’on dit?



« … Hier, soirée cafardeuse. Pourquoi? Sais pas… C’est juste comme ça. Dans ce Temps-là, je me plais à mettre mes états d’âme tristounets sur le dos du mauvais Temps. 
Pourtant…
 
« … il n’y a pas de mauvaise température, que de mauvais vêtements… » 
Retour à la case départ!

J’ai glissé « Coco avant Chanel » dans le lecteur DVD. Me suis installée devant l’écran avec un plat de pâtes aux mactres et un verre de Bonheur. Pourquoi pas? On était lundi!

Je me suis laissée emporter une fois de plus par l’histoire de cette grande Dame à l’immense talent créatif. J’ai revisité un Paris d’époque, assisté à quelques soirées mondaines où plumes et flaflas étaient de mises. 

Dame inflexible quant à ses convictions du bien-être vestimentaire avant tout, elle fût l’une des premières femmes à troquer la tenue d’amazone pour un pantalon. 
À préférer l’ampleur aux corsets. 
À déplumer les chapeaux. 

Inspirante Dame…

« … Tu sais ce qu’on dit? « Une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui va bientôt changer de Vie. »… »

L’un des passages vers la fin du film. Je me suis levée rapidement pour aller chercher le cahier-rose-mémoire
J’ai noté.
 
Ce matin, je livre la marchandise avec cette réflexion en trame de fond. Et je me dis…

qu’il y a quelques semaines, j’ai moi-même fait couper mes longs cheveux… »

Aucun commentaire:

Et si je vous jasais ça?

Elles mirent plus de seize heures pour rouler les 1400 kilomètres séparant Amos d’Alma. Alma d’Amos. Entre les deux, elles avaient péd...