jeudi 11 mai 2017

J’ai ri là, mais j’ai ri là!...



« … J’étais assise au balcon, avant-dernière rangée. Y. Avant-dernier siège. 25. À mes côtés avait pris place, un Jeune homme aux tempes grisonnantes qui, m’expliqua-t-il, serait séparé de sa Douce le Temps du spectacle. 
Cause connue. Sans importance. C’était. Point.

 
De mon presque Ciel, je jaugeais le micro trônant des kilomètres-plus-bas, minuscule pylône égaré en pleine toundra, et je dis à mon Voisin que « même si on était loin, au moins on entendrait bien… » Comme de fait...

Simon Leblanc apparut, comme l’enregistrement vocal nous avertissant d’éteindre nos téléphones finissait, et que s’effaçaient les lumières de la salle. Il arriva en coup de vent, rire aux dents, sur une scène sobrement décorée (en fait, pas décorée du tout! Seuls trois immenses cercles de lumière picotée nuançaient l’éclairage de fond… Rien d’autre… Pour Simon, ce fut raison de nous servir l’un de ses fameux éclats de rire…)
Ça commençait raide !!!

C’est dans une salle pleine à craquer, prête à exploser, que Simon nous livra tout ce qu’il avait dans sa coloquinte.  
Ciel que j’ai ri là!...

Aux éclats! À en avoir mal aux mâchoires! À en avoir (un peu) mal aux tripes! 

Mon Jeune Voisin avait un rire tout aussi communicatif. Rien de réservé. Ça aussi, ça m’entraînait dans un effet boule de neige. 

Mais encore…

Le Jeune Leblanc est impressionnant. Propos un peu pipi-caca parfois mais servi dans une sauce qui finit par enrober le tout… (beurk… pour l’image qu’entraînent ces mots…). Intelligent, avec accents pointant parfois, vers de vagues ressemblances à la Pellerin… Mon avis…

Après 90 minutes de rires sans pause, et sous nos applaudissements soutenus, il revint pour un rappel de… 30 minutes! Bribes de son prochain spectacle.

Le rideau tomba sur un silence de mort, quand d’une traite, il nous balaya au visage ses réels problèmes de santé. Abasourdis, nous nous levâmes d’un bond et le confortâmes dans sa démarche artistique, par une salve d’applaudissements.

Ciel que je l’ai aimé ! … »

2 commentaires:

Zoreilles a dit...

J'ai déjà vu des extraits de spectacle de cet humoriste à la télé. Il est très drôle en effet et il a ce petit côté authentique qui me plaît bien. T'es chanceuse de l'avoir vu en spectacle et il semble qu'il ait été très généreux.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Oui et le rappel était un rodage de son prochain spectacle qui promet d'être tout aussi drôle. Je l'ai vraiment, vraiment beaucoup aimé!!

Histoire fleurie

Une journée s’annonçant d’un gris attristant, motiva la finalisation de ce billet, depuis longtemps semé en feuille. Ça va comme suit....