Passer au contenu principal

Initiation à la marche nordique



« … Samedi – Quel adon la planification de la marche sur le Chemin St-Rémi et cette pratique à laquelle je m’étais inscrite avant même de passer à l’action avec l’autre! Je vous dis : il n’y a pas de hasard. Il n’y a que des rendez-vous!
 
Ben justement! Ce matin-là, c’est avec l’Amie Lil que ça devait se passer. Parties tôt matin, on se présenta à l’heure au point de rencontre à Trécesson, petit village de quelques centaines d’habitants situé à environ 10km d’Amos.


Armée des bâtons de marche ayant connu les effritements de certains sentiers de la Grande Muraille de Chine… je fus, dès l’arrivée, déboutée! Ces derniers n'avaient aucun rapport avec la technique de marche nordique!  
Tiens donc!


J’ai écouté attentivement la Présentatrice, seule spécialiste en marche nordique en Abitibi. Apparemment. Sous un Temps gris et plus que frisquet, nous sommes sortis pratiquer les différentes étapes (au nombre de 10, nous nous sommes rendus à la 5e… quand même!). 


Intéressant, mais je ne crois pas que je me servirai de cette
technique pour la marche de la portion du Chemin St-Rémi. Et puis… l’achat de nouveaux bâtons, quand je ne me sers même pas des vieux-de-la-Chine? No way!...  
McSween serait, une fois de plus, fier de moi!


Disons que l’activité m’a donné l’audace de sortir sous un crachin céleste, bien habillée. Car…


« N’y a-t-il pas de mauvaise température mais bien, que de mauvais vêtements? » 

Pas moi qui le dit, c’est mon Grand… et la Présentatrice !!!... » 😊

Commentaires

Zoreilles a dit…
Bravo pour toutes tes sages décisions et ton attitude. Pas juste McSween qui est fier de toi!
Merci Zoreilles! Je pense que je rabâche les oreilles du monde avec mon McSween mais que veux-tu? Je suis intense de même moi!!! ;-)

Messages les plus consultés de ce blogue

Quand la peur nous fait avancer

Derniers mots

Je te dis adieu