lundi 13 février 2017

Vrai soleil sur fausse montagne



« … Jeux de mots, jeu de tableau!  C’est par un beau matin lumineux, que par réflexion, des rayons vinrent frapper à mes paupières encore alourdies de rêves élimés. J’ouvris les yeux sur le tableau suspendu à mes pieds, entre ciel et terre. Scène inspirante, premier cadeau de Noël post-séparation-à-moi-de-moi.
 
décembre 2008- Au travail, c’était la pause. J’étais sortie marcher sur la 1ère avenue, comme je le faisais depuis toujours. Je me disais qu’il fallait que je donne l’exemple. Drôle de moi! 

Ce jour-là, dans la vitrine d’une boutique-dont-j’ai-oublié-le-nom, un village imaginaire m’attendait. La douce lumière se dégageant des minuscules fenêtres des bâtiments m’avait profondément harponnée.

Dans un élan, j’avais poussé (peut-être tiré?...) la lourde porte. Après constat que je n’avais pas les moyens de l’achat… j'avais dit à la vendeuse que je le prenais. 
Re-drôle de moi!

C’était le Temps des Fêtes, le Temps des réjouissances anticipées. Mais moi, je traînais un cœur émietté. J’avais besoin d’un remontant.

Et ce matin-là, j’eus la certitude que ce tableau-dont-je-n’avais-nullement-les-moyens,  finirait par réchauffer mon âme brisée

Je n’ai jamais regretté cet achat... »
« Vrai soleil sur fausse montagne », Amos, février 2017

2 commentaires:

Zoreilles a dit...

On ne regrette jamais ces coups de cœur, au contraire, plus le temps passe, plus on les chérit...

Cette toile est magnifique et j'y trouve une petite parenté avec ces villages du Bas-du-Fleuve que tu aimes tant!

Sylvie Dénommé a dit...

Tu as bien raison concernant les coups de coeur, les vrais, ceux qui ne s'effilochent pas ou ne se ternissent pas avec les années...
Si tu savais comme j'aimerais visiter ce village! Je suis certaine qu'il existe quelque part, mais où? C'est sûr que l'artiste s'est inspiré d'une photo ou d'un vrai paysage...
Sait-on jamais? Peut-être qu'un jour je le trouverai...

Et si je vous jasais ça?

Elles mirent plus de seize heures pour rouler les 1400 kilomètres séparant Amos d’Alma. Alma d’Amos. Entre les deux, elles avaient péd...