Passer au contenu principal

Par-delà l’horizon...



« … plane un frisson d’automne. Les couleurs s’animent, la nature se fraie tranquillement un chemin vers les Temps froids… Immuable rythme… 
 
Un peu partout dans les forêts du Québec, isolés ici et là dans leur cache, se terrent des Hommes, des Femmes, dans l’attente de voir leur fantasme-de-chasseur-de-tête se réaliser…

Entendons-nous… 

Certains verront leur rêve atteindre un point culminant quand se pointera devant eux, le ruminant… Si les tremblements fiévreux leur laissent suffisamment de secondes pour caresser du bout du doigt, l’objet qui déclenchera le carnage… ce sera la dégringolade. 

Suivront la décharge d’adrénaline à retardement. La course dans les broussailles, la boue, l’eau. La sortie d’armes tranchantes. La naissance d’ouvertures. Le sectionnement. Le fractionnement. 

Rien à voir avec la séduction

De la zone 3 à la zone 13… Vous vous taisez de peur d’apeurer l'Être. Vous vivez silencieusement, ou presque. Vous priez, ou presque. Vous espérez, ou presque…

À vous tous, je vous la, le souhaite.

La Belle ou la Bête… »

Commentaires

Le factotum a dit…
"dans l’attente de voir leur fantasme-de-chasseur-de-tête se réaliser…"
dans le carnage le plus complet.
C'est un clin d'oeil à Zoreilles.
Beau clin d'oeil M. Le Factotum... Souhaitons lui "Bonne chasse" en plus! ;-)
Zoreilles a dit…
La photo est très belle. Ton texte, cette fois, ne ressemble à rien de ce que je connais, c'est bien la première fois que je ne me reconnais pas dans ton propos, c'est quasiment rassurant dans le fond!

Le clin d'œil de notre ami Le factotum me fait sourire. Je lui rends la pareille.

Jusqu'à maintenant, dans ma famille, cet automne, les chasseurs sont plus des admirateurs de nature. Ils ont beau avoir beaucoup semé, la récolte n'est ce qu'ils espéraient pour pouvoir déguster cet hiver de la viande bio...
Sylvie Dénommé a dit…
Trouble un peu mon billet? Je tentais des liens avec le fait que déjà, rapporté une tête était gage bien sûr de succès.
On s'en reparlera lors du FCIAT...

Messages les plus consultés de ce blogue

Quand la peur nous fait avancer

Derniers mots

Je te dis adieu