mercredi 10 janvier 2018

Salut à toi, 2018!



« … Soudain, les pleurs d’un bébé percèrent le silence dans lequel j’étais emmurée. Le petit marocain. Mon nouveau voisin. Pour la première fois depuis sa naissance, il portait sa détresse jusqu’à moi. Je souris en pensant aux balbutiements de cette Vie qui se révélait de l’autre côté du mur. 
Comme une nouvelle histoire à suivre… »
 
Ma Maîtresse avait lancé ces lignes en septembre dernier. Elle voulait vous raconter cet évènement qui risquait de dynamiser notre immeuble. Mais elle n’alla jamais plus loin dans son idée et ces mots furent abandonnés sans jamais vraiment voir le jour. 
Curieux paradoxe…



Si moi, Wilson, je les sors aujourd’hui de leur hibernation forcée, c’est pour faire un lien avec cette « nouvelle histoire à suivre... que sera 2018». 


Vous comprendrez que je prends la relève de Fitzsou qui depuis son retour de la Nouvelle-Zélande, le 1er janvier, semble claustrée dans une espèce de procrastination-post-voyage. J’ajouterais : « Comme à son habitude! » Parce que je la connais bien. 


Nous vivons ensemble depuis novembre 2009. Je perçois distinctement toutes ses pensées, même
les plus secrètes. Je suis une peluche-imitation-ours-polaire et je crois que lorsque ses Collègues de travail du CLSC Les Eskers avaient souligné son départ après 22 années de quotidiens partagés, ils avaient cru à tort que dans la région du Nunavik où elle s’exilait, elle risquait de croiser quelques-uns de ces monstres blancs. 
Heureusement, je fus le seul.


Je l’observe en silence depuis. Je partage ses peines et ses joies ainsi que quelques-unes de ses folles randonnées, que ce soit à pied, à vélo ou encore avec Petit Escape.


Je suis donc en mesure de vous raconter quelque peu de ce qu’elle est. De ce qu’elle vit. Je pourrais même m’aventurer à vous partager son voyage de décembre, le Temps que son inspiration dégèle. Comme par exemple…


Le première soir de son retour, je l’ai vue glisser ses petits petons dans des chaussons-norvégiens-mauves-à-pompons, charmante attention reçue de son Ami Nib, pour souligner, et son anniversaire et son Noël. 


Croyez-moi, c’est à peine si elle en sort (j’exagère!...) le Temps de visiter son Papa Fitzsou duquel elle semble s’être bien ennuyé. 


Ce même soir, elle a aussi pris connaissance des vœux que des Amis Chers lui avaient fait parvenir durant son absence. Je souriais-de-la-voir-sourire à la lecture de ces mots ayant voyagé de la vallée d’Okanagan à l’Abitibi, du Nunavik aux Cantons de l’Est.
 

Au téléphone, je l’ai entendue confier comment elle avait étonnamment célébré son anniversaire au camping de Moke Lake, précairement installée sur un tapis de sol, sirotant avec ses Enfants, le Sauvignon blanc acheté plus tôt au vignoble Peregrine.  

Charmés par les bêlements des moutons déambulant à flanc de montagne, ils auraient joué aux cartes jusqu’à ce que le jour se cache. À n’en pas douter, ça restera pour elle, un moment indélébile.
 

Avant-avant-hier, je l’ai vue bricoler son tableau de visualisation, modeste bricolage auquel elle s’adonne à chaque début d’année. 
Elle prend du mieux…


Je crois même qu’elle a débuté le classement de la centaine de photos qu’elle dit avoir stockées, elle qui voulait se limiter à une ou deux chaque jour. Si elle veut respecter ça, elle aura du pain sur la planche! 


Si je calcule bien, elle devrait en conserver maximum, une cinquantaine. J’ai bien hâte de voir ça! 


À suivre…

4 commentaires:

Le factotum a dit...

Bon retour à la maison.
Nous aurons droit à une voix masculine de vos récits de voyage.
Bravo le nounours de prendre la relève en attendant ...

Sylvie Dénommé a dit...

Je ferai de mon mieux M. Le Factotum pour vous partager quelques moments de la Vie de Fitzsou en attendant qu'elle reprenne pied...

Zoreilles a dit...

Ah comme il écrit bien, ton cher Wilson, il nous permet de vivre quelques moments précieux et palpitants avec vous.

Mais c'est qu'il est moqueur, ce taquin petit ours polaire, il faudra le surveiller de près!

Sylvie Dénommé a dit...

... et en plus il me rend un fier service Zoreilles, en prenant le clavier à ma place, le Temps que je me... replace les idées et les priorités par ordre de grandeur!!!!

Fitzsou

G comme Golden Gate à vélo?...

L’idée de prime abord m’avait plu. Et avait également plu à Tendre Neveu. Mais c’était sans compter sur mon inexpérience et ma hantise d...