mercredi 23 août 2017

« Shinrin-yoku »



« … Damnée mémoire! J’essaie tant bien que mal de me rappeler où, dans les 24 dernières heures, j’ai lu ces mots...
 
Dans le fond, est-ce si important?... Ohhhh… attendez… je crois me souvenir. C’était dans la revue que mon Grand m’avait suggéré de lire : B-SIDE*. L’article de Jeremy Young,
« Écouter le grand orchestre des animaux », mettant en vedette le travail de Bernie Krause, écologiste et naturaliste des paysages sonores. Ouais, ouais… ça me revient maintenant…


Je les avais rapidement inscrits sur la page blanche de Fitzsou. Parce que la signification m’avait charmée, puisque « shinrin-yoku » est en japonais, ce que « bain de forêt » est en français. 


N’est-ce pas évocateur?
 

Je me suis attardée pour faire quelques lectures. Plus je vagabondais entre les mots, plus je réalisais combien depuis plusieurs années, je répondais naturellement à l’appel de la forêt. 


Est-ce à cause du prénom que je porte? Je n’emprunterai pas ce sentier. Je vais plutôt prendre un raccourci et en venir, après plus d’une demi-page de blablatages, aux faits…


J’apprenais à « Salut, Bonjour » ce matin, les ravages qu’avait fait une certaine tornade à Lachute…Désolant et triste. Quand, voulant accoucher du billet quotidien, je me retrouvai nez à nez avec le shinrin-yoku d’hier, me suis dit que les Lachutois avaient goûté au sens littéral du bain de forêt… Avec tous ces arbres déracinés qui pendouillaient un peu partout…


Dommage que la nature se déchaîne avec tant d’amertume. Qu’a-t-elle donc sur le cœur, pour nous en vouloir à ce point?
 
Un trop plein du n’importe-comment on la traite? 


Allez savoir… »

*B-SIDE, numéro 2, printemps-été 2017. Pour abonnement :  besidemagazine.com

Pour en savoir plus : http://www.shinrin-yoku.org/

4 commentaires:

Le factotum a dit...

Concernant la nature, je crois plutôt que nous en tant qu'être humain, nous ne savons pas s'adapter à ses lois naturelles.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Peut-être aussi parce que les humains se laissent mener par l'appât du gain...

Zoreilles a dit...

Vous avez raison tous les deux, moi je trouve.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit...

Hey, hey... on se croirait tous assis à la même table! Nous sommes dûs je crois!!! ;-0

Histoire fleurie

Une journée s’annonçant d’un gris attristant, motiva la finalisation de ce billet, depuis longtemps semé en feuille. Ça va comme suit....