Passer au contenu principal

Rouler sous la pluie



« … Samedi. Il pleut. Pas des cordes. Des cordelettes? Des gouttelettes? Des larmes célestes? Hummm…
 
Samedi s’est levé en pleurant. 
De toute évidence

Mais j’avais promis. Et j’avais le goût de sortir de "ma" zone de confort et simultanément, de "mon" état de procrastination-végétative des derniers jours. Un moment donné, il faut ce qu’il faut!

En fait, c’était un projet avec Tendre Neveu. Un genre de balade à vélo. En dehors des sentiers battus abitibiens. Exploration laurentienne… Portion d’un nord autre que le Petit Nord, dénommé « Le Petit Train du Nord ».  
Voilà! C’est écrit!

Un coup de pratique avait été planifié. Samedi. Celui qui pleurait. Wouash! Mais bon… « Il n’y a pas de mauvaise température que des… » 

Ok, ok! Je la connais celle-là et justement, je m’étais préparée à cette éventualité. C’est vêtue de tout ce que j’avais de plus imperméable que je me pointai à la Petite-Maison-Verte-de-Vassan. Tendre Neveu m’attendait… 

Nous avons farfouillé dans nos sacs. Transvidé l’un dans l’autre. Rempli les sacoches devant être validées « imperméables » avant la rando. Nous étions fin prêts. Restait à rouler ce 25km entre les trous du chemin de gravier. 


Plus tard…

Nous l’avons fait! Bravo pour l’exercice Tendre Neveu! Tu as relevé le défi haut la main! Je suis confiante à 100% pour notre « 100 » que l’on roulera… à partir de mercredi!

N’est-ce pas? ... »

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Les mots de Papa Fitzsou

Cher Papa

L’art de vieillir en bonté