mardi 26 juin 2018

La dernière note


« … Nous étions assis sur la large galerie baignée par le soleil du midi. C’était la pause-repas. Nous placotions de tout et de rien. Du travail qu’il restait à effectuer dans le SylÉmi, puisque nous y étions et que ça en était la raison.
 
Soudain, entre deux mots, il me sembla entendre au loin, un genre de piaillement. Plutôt un cancanement, puisque j’étais convaincue que c’était un canard qui s’ébrouait dans le ruisseau qui coulait juste un peu plus bas.

Les jases se poursuivirent. L’étrange mélopée également. Mystère…

Quand tout à coup…

Mon regard se porta tout bonnement sur le bout de la marche en rondins. Et là je la vis. Fière pette de brunette, d’où s’échappaient ces petits cris difficilement indentifiables.  
Pour moi, la néophyte

Je regrettai avoir laissé mon cellulaire à l’intérieur. J’essayai quelques ruses, glissade sur banc, contour du camp côté cour pour en revenir côté jardin, mine de rien. Mais la Belle s’était déjà poussée. 

Et là, sortant de sous la galerie, un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept… non, huit petites boules de plumes suivirent Mère Perdrix qui s’enfonçait dans les hautes herbes.

Petit miracle de Vie. 

Malheureusement, je n’ai pas de photo à l’appui. 

Vous devrez vous contenter de cette note… »

Aucun commentaire:

G comme Golden Gate à vélo?...

L’idée de prime abord m’avait plu. Et avait également plu à Tendre Neveu. Mais c’était sans compter sur mon inexpérience et ma hantise d...