mercredi 18 janvier 2017

Coucou Maison!



« … Je revenais d’un rendez-vous auquel j’avais choisi de me rendre à pied. Trente minutes de marche pour aller, tout autant pour le retour. Un peu plus de 5.5km.
 
Défi 100 milles : check pour ce jour! 

J’arpentais la 3ième avenue Est, celle qui m’avait accueillie au retour du Nunavik. Quartier tranquille, près de l’ancien Palais de justice, devenu Palais des arts. Quartier où déambulent chaque jour, des centaines d’écoliers voir, des milliers…

Quand je me promène comme ça, j’aime lorgner vers les maisons présentant leur façade au sud. Je me plais à imaginer leurs intérieurs qui doivent être inondés de soleil, peut-être le matin au déjeuner, où un peu plus tard dans la journée. De la salle à manger au salon.

Idée fixe sur ce point mais bon… je ne la changerai pas!

Alors que j’admirais deux siamoises construites à peine à quelques mètres de distance, voilà que je me retrouve devant celle-ci. Dans ma tête un déclic, une pensée…

« Coucou Maison! … »

C’est qu’on dirait vraiment qu’elle a dressé devant elle, ses deux grandes mitaines vertes d’épines et qu’elle s’apprête dans un souffle, à nous lâcher un « COUCOUOU », comme on s’amuse à le faire aux enfants…

Trouvez-pas?... Est-ce que je fabule?... 

… Hummm… Devrais-je consulter???... » 
« Coucou Maison! », Amos, janvier 2017


Aucun commentaire:

Histoire fleurie

Une journée s’annonçant d’un gris attristant, motiva la finalisation de ce billet, depuis longtemps semé en feuille. Ça va comme suit....