lundi 2 avril 2018

Le Temps n’était pas encore venu


Depuis l’évènement destructeur ayant attaqué le SylÉmi l’an dernier, écrabouillant au passage, Adirondak artisanale et chaise berçante double, je planifiais depuis lors, remplacer une partie des pertes encourues.
 
Lors de l’un de mes nombreux va-et-vient 2017, aguichée par les éclatantes couleurs siégeant sur le bord de la 117, j’avais à un moment, stationné Petit Escape chez ce marchand-laurentien-dont-je-tairai-le-nom. Quelle surprise d’apprendre, que malgré leur gigantesque affiche VENTE en lettres rouges, les chaises en démonstration se détaillaient $300 chacune!

Peinarde, j’avais repris la route, consciente que c’était là, dépense bien au-delà de ce que mon budget, même généreux, me permettait. Le SylÉmi avait donc passé l’été, dépouillé d’ameublement extérieur, mais toujours aussi riche de son confort intérieur.
 
Profitant de ce Vendredi Saint pour éplucher le Publi-Sac, au-cas-où s’y cacherait quelque item dont j’aurais-vraiment-besoin, voilà que RONA, dans sa grande générosité, m’offrait à prix ridicule (et parfaitement dans mes moyens!), ces fameuses chaises tant convoitées.

Sans attendre, dès samedi fin pm, je me pointai au magasin, un léger doute flottant en moi, quant à savoir s’ils seraient disponibles ou non (ça arrive parfois par ici…).

Les astres devaient être bien alignées, puisqu’en deux Temps trois mouvements, 2 belles Adirondak en résine couleur-de-visualisation-2018 avaient trouvé refuge dans l’espace de chargement arrière de Petit Escape! Même si elles étaient destinées pour le SylÉmi, je n’eus d’autres choix que de les installer dès mon arrivée, dans une encoignure du patio.

Mais le lendemain matin… 

Mère Nature me rappelait froidement, que le Temps n’était pas encore venu…

Aucun commentaire:

Lettre dans l’au-delà

« Chers Parents,   … Ce sera la première et la dernière fois que je m’adresserai ainsi à vous deux. La raison est bien spéciale : ...