mercredi 4 avril 2018

Aussi pour cette raison


La tempête avait fait rage une bonne partie de la soirée. Un nombre incommensurable de flocons blancs s’étaient une fois de plus, follement étendus, créant ainsi, illusion d’un monde galactique interstellaire… (c’est que je me laisse emporter par une avalanche de mots!)
 
Par la fenêtre du salon, je les voyais batailler pour s’arracher une place terrestre. À la télé, un suspense laissait présager le pire. Assise près de ma Douceur ma Belle, je trouvais que la Vie avait un petit goût de magnifique… Précieux moment.

Aujourd’hui encore, il neige. D’Hier il ne reste plus rien, sinon quelques souvenirs qui vieilliront très bien, j’en suis assurée, car j’ai créé l’attente de Demain. Je m’explique…


J’avais sur l’un de mes trente-six-mille-cahiers dispersés ici et là, pris note dès le début de l’année, de spectacles auxquels je désirais assister dans le courant de l’année. Parce que j’y rêvais depuis un bon bout. En tête de liste, la volubile Lise Dion , (que j’ai écouté avec intérêt lors de son passage à « La vraie nature »). J’aime l’ingénuité avec laquelle cette femme se livre sans retenue ni censure. Ça me fait rire, et comme le rire c’est la santé… Bref, elle m’est sympathique, aussi pour cette raison

Suivait dans le même petit cahier, le nom de Boucar Diouf , grand gaillard à la mine joyeuse, et philosophe érudit, à l’imagination débordante d’analogie. S’il trônait là parmi ces lignes, c’était aussi parce qu’une tonne-et-demie de mes Amis m’avaient parlé de Lui, alors que moi, je le connaissais si peu… Aussi pour cette raison

Hier, après quelques gougueulages en règle et dans un élan spontané, je me suis laissée emporter (sans toutefois envoyer promener mon budget!): j’ai maintenant entre les mains, deux billets pour Dion à Ste-Thérèse en août (avec souper au « Deux » sur rue Turgeonet c’est Tante Mig qui se mérite l’invitation!!!! 😉), et un autre pour Diouf en septembre, cette fois à Ste-Agathe toujours en compagnie de Tante Mig!

Ce matin à Salut Bonjour, Boucar était en entrevue. On rapporta les propos tenus sur Twitter par Marc-André Grondin: 

« Si tout le Québec pouvait voir le spectacle Magrogoek de Boucar Diouf, notre société en sortirait grandit. »

Aussi pour cette raison… qui l’aime, ME suive!...

Aucun commentaire:

Lien entre insomnie et Leclerc

L’épisode ne date pas d’hier. Plutôt, d’avant-hier. La chaleur m’écrasait et me maintenait captive, collée aux draps froissés. Les voila...