Passer au contenu principal

À ma Bonne Amie G : ma vie en 10 livres!!!



1- Moineau la petite libraire, T.Trilby, 1936- Parce qu’enfant, je me suis identifiée à elle jusqu’à vouloir un jour, une pièce dans la maison, où les livres seraient juchés jusqu’au plafond…
 
2- Sylvie hôtesse de l’air, René Philippe, 1955- À cause de son prénom et de sa passion… Aussi parce que je me souviens encore très bien du jour où ma Marraine Pat est arrivée avec un gros paquet emballé, qui finalement contenait, dix volumes de la série…

3- S’aider soi-même, Lucien Auger- La lecture qui m’a convaincue que je pouvais être une nurse (et une bonne!) ailleurs que dans un hôpital… Merci à vous, Garde Duchemin...

4- La puissance de votre subconscient, Dr Joseph Murphy- Pour avoir aidé à apaiser mes tourments et démons intérieurs…

5- Le Petit Prince, St-Exupery- Pour l'avoir lu et relu et ne l’avoir jamais compris vraiment, mais pour avoir aimé sa rose…

6- Les filles de Caleb, Arlette Cousture- Pour l’incroyable histoire de vent, de froid et d’amour, lu jusqu’à quatre heures du matin, assise au pied du frigo qui me soufflait un peu d’air chaud, en attendant que mon Petit Prince s’éveille pour son boire…

7- Et si c’était ça le bonheur?, Francine Ruel-

8- Maudit que le bonheur coûte cher!, Francine Ruel-

9- Bonheur es-tu là?, Francine Ruel-

Ces trois volumes, pour m’avoir donné l’espoir de trouver un jour, MA petite maison jaune… Pour avoir aidé Olivia dans toutes ces rénovations… Pour les rencontres d’amitié et d’amour, vécues par transposition, celles dont j’ai tant rêvé… et dont je rêve toujours…

10- Les 5 Grands Rêves de Vie, John P. Strelecky- Pour m’avoir permis de comprendre que « ou bien nous écrivons la fin que nous voulons et nous créons la vie qui nous y conduira, ou bien nous finissons par vivre l’histoire de quelqu’un d’autre, dont la fin est désolante en comparaison de celle que nous aurions pu écrire pour nous-mêmes »*. 

Et surtout, surtout parce que « c’est vraiment aussi simple que ça »*…

Voilà Bonne Amie G, j'ai relevé "autrement" ton défi. 
Et j'ajouterais en terminant, qu'en plus, dans les cinq dernières années de ma vie, ce sont dix « vraies livres » qui maintenant, font ma différence!!!!
;-)
 
*extraits du livre de Strelecky
"L'automne, un 18 septembre", Kuujjuaq, 2014

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Histoire fleurie

Après le rose, le blues : fracture d’ego!

Lettre dans l’au-delà