dimanche 18 septembre 2016

L’Ami Pat



« … Aurais-je pu tourner la page sur ce voyage sans glisser un mot sur l’Ami Rimouskois qui fut le semeur-de-projet de ce voyage à Boston? 

NON! Oh que NON!...

Pat et moi, on se connaît depuis la Chine. C’était au printemps 2011 (2011 Pat, pas 2012…). Un trek humanitaire sur la Grande Muraille pour ramasser des fonds pour Diabète Québec.

Vous vous souviendrez que plus tôt en juillet, j’avais cassé la croûte avec lui dans un resto branché de Rimouski. Me racontant ce Boston depuis longtemps rêvé, il avait tendu la perche à savoir si ça m’intéresserait de l’accompagner.

Comme j’ai comme résolution 2016 de « ne refuser aucune proposition raisonnable »… me voilà assise à ses côtés dans le bus blanc et bleu de Bell Horizon, sur le chemin du retour mettant ainsi fin à notre escapade américaine.

On pourra donc ajouter aux Beijing, Edmundston, Cabano, Québec, Montréal, Rimouski, Mont Olivine, les trottoirs de Boston, Newport et Cambridge sur lesquels on aura déambulé tous les deux.

Merci pour l’invitation Ami Pat. Tu es le meilleur compagnon de voyage que j’ai eu la chance de côtoyer à ce jour.

Pis après… on va où???... »
« L’Ami Pat à Boston », septembre 2016

samedi 17 septembre 2016

« Le but était bon »



« … Notre Guide-animateur s’appelait Alain Côté… Comme le joueur de hockey que je ne connaissais pas, mais dont j’appris l’histoire! (j’avais même commencé mon texte en le pensant joueur de baseball… c’est tout dire!

Cet homme, grand et mince (notre Guide… pas l’ex-joueur…), d’une élégance sportive et habillement coloré, s’est chargé de nous l’espace de ce long week-end de quatre jours et trois nuits.


Ses connaissances sur l’histoire de Boston, Newport, Providence, Cambridge étaient sans fin. Son cerveau délivrait les informations, s’ajustant à la ville, aux poseurs de questions, aux Jokers-du-dimanche. 
Les mots coulaient de sa bouche plus rapidement que les chutes du Niagara.


Patient, drôle, généreux de son temps, il m’a fait aimé d’emblée les voyages de groupe organisés.


Grâce à lui, ce ne sera sûrement pas mon dernier!… »

« Unique », Cambridge, septembre 2016

vendredi 16 septembre 2016

La Couette



« … Il y avait dans le groupe, une Jeune Femme esseulée. Souvent à l’écart, parlant peu. Dans les moments libres, elle faisait son petit bonhomme de chemin. Solitaire.
Intriguée, je finis par l’aborder…


J’appris qu’elle voyageait seule pour la simple et bonne raison que son Ami lui, n’aimait pas ça. Un peu hésitante à le faire en solo, elle joignait pour la deuxième fois, un contingent de Tours d’Amérique.
Elle trouvait notre groupe plus « cool » que le premier, celui avec lequel, elle avait visité New York en 2006. 
Sympathique de sa part…

Habillée sobrement d’un jeans et de chandails sombres, ses longs cheveux bruns tirés en une couette, elle souriait facilement quand on allait vers elle. 
Pour le reste…

Elle partait de son côté pour prendre de frugaux repas. Elle logeait seule. Dans l’autobus, elle occupait le quatrième banc des trois membres de la Petite-Famille-Colombienne. Elle demeura tout le week-end à l’écart, brandissant à l’occasion son livre de leçons d’anglais. 
Pour la forme…

Je n’osai forcer l’antre de son silence. Je l’aurais prise sous mon aile, n’eut été que je ne voulais en rien, plagier Sœur Teresa (maintenant Ste Teresa depuis le 4 septembre…)…

Je la laissai donc suivre le cours de cette escapade en solo, me disant que plus souvent qu’à mon tour, j’avais moi aussi, joué ce rôle de voyageuse-solitaire… »

Qui suis-je ?

Ma photo
Ex-Kuujjuamiut, Abitibi, Canada
Angélique, perfectionniste- approximative, douce mais impatiente...

Archives du blog